La voiture est une source importante de pollution

En France, les transports sont responsables de 29 % des émissions de gaz à effet de serre de la France. C’est, de loin, le secteur le plus polluant, devant l’agriculture (17 %) et l’industrie manufacturière (11 %).

➡️ Quelle solution ? La mobilité électrique fait partie intégrante de l'éventail des solutions pour lutter contre le changement climatique et améliorer la qualité de l'air. Cependant, on se pose encore beaucoup (trop) de questions sur le véhicule électrique et les batteries qui sont utilisées pour sa production.

source pollution france.png

La voiture électrique est-elle moins polluante ?

C'est la question qui est sur toutes les lèvres : est-ce que le véhicule électrique est réellement moins polluant que ses homologues diesel et essence ?

Et la réponse est sans appel, c'est évidemment le cas. Mais pour bien comprendre comment le véhicule électrique peut être moins polluant, il est nécessaire de tenir compte de l'ensemble du cycle de vie, de la fabrication au recyclage.

Émissions de GES (gCO2-eq/km) Véhicule
électrique
Véhicule
diesel
Véhicule
essence
Fabrication et fin de vie du véhicule 43 25 25
Phase d'utilisation du véhicule 15 122 159
Total 58 147 184

Au niveau de la production, effectivement le bilan n'est pas avantageux pour le véhicule électrique, mais c'est à l'usage que son bilan est bien plus vertueux que celui des véhicules essence ou diesel !

Selon les différentes études menées (RTE pour l'Ademe, l'ONG ICCT, European Climate) le véhicule électrique produit entre 2 et 4 fois moins d'émissions que le véhicule thermique. L'observatoire de l'industrie électrique a mis à disposition une fiche mémo pour synthétiser les différentes études menées.

L'étude souligne l’importance de disposer d'un mix électrique "décarboné" comme c'est le cas en France et l’impact positif du nombre de kilomètres effectués avec le véhicule. Plus un véhicule électrique est utilisé à la place de sa version thermique, plus son impact écologique sera important.

Quel est l’impact de la voiture électrique sur la qualité de l’air ?

Particules fines

En France, le diesel tue environ 48 000 personnes chaque année à cause des particules fines (PM 2.5), une voiture électrique en fonctionnement n'émet strictement aucune émission polluante à l'échappement vu qu'il n'y a pas de combustion, pas de moteur thermique et donc pas de pot d'échappement... Résultat : *0 mort par an.

Bruit

Moins de polluants mais aussi moins de bruit, une nuisance de plus en plus omniprésente et coûteuse pour la santé dans les agglomérations urbaines. Les véhicules électriques sont silencieux, ce qui n'est pas le cas, notamment des diesel.

Made with